quantum


quantum

quantum , plur. quanta [ k(w)ɑ̃tɔm, k(w)ɑ̃ta ] n. m.
• 1624; mot lat. « combien »
1(par l'angl.) Philos. Quantité déterminée.
Dr., admin. Montant (d'une amende, d'une pension, d'une part).
2(1911; all. Quantum [1901]) Phys. Quantité indivisible d'une grandeur physique correspondant à la variation d'un nombre quantique. « La discontinuité physique essentielle qu'on nomme aujourd'hui le quantum d'Action » (Broglie). Le quantum d'action correspond à la constante de Planck (cf. Constante quantique). 2. h. Vx Quanta de lumière : les photons. Quantum de charge électrique (égale à celle de l'électron), de moment angulaire, cinétique, quantum d'énergie. Quantum de champ : particule associée à un champ quantifié, caractérisant les interactions fondamentales. — Hist. sc. Théorie des quanta : ensemble des théories et des procédés de calcul issu de l'hypothèse des quanta d'énergie de Planck, d'abord appliqué par Einstein à la lumière, par Bohr et Sommerfeld à la physique de l'atome.

quantum, quanta nom masculin (latin quantum, quelle quantité) Quantité déterminée, montant dans une répartition, proportion d'une grandeur dans un ensemble : Quantum de frais généraux représentés par la fabrication. Terme quelque peu désuet désignant une discontinuité élémentaire d'une grandeur quantifiée. Nom désuet de l'énergie lumineuse élémentaire, c'est-à-dire l'énergie d'un photon ; nom désuet du photon lui-même. ● quantum, quanta (difficultés) nom masculin (latin quantum, quelle quantité) Prononciation [&ph95;̃&ph104;ɔ&ph97;], en prononçant la première syllabe comme quand, ou [&ph95;&ph107;̃&ph104;ɔ&ph97;], en prononçant qu- comme dans couac. Orthographe Plur. : des quanta. La théorie des quanta. Remarque Ce mot savant emprunté au latin (neutre singulier de quantus, combien grand) a gardé le pluriel latin en a.

quantum plur. quanta
n. m.
d1./d Quantité déterminée. Un jugement fixera le quantum des dommages, de l'amende, etc.
d2./d PHYS Plus petite quantité d'une grandeur physique susceptible d'être échangée. Théorie des quanta.
Encycl. Phys. - La théorie des quanta, établie en 1900 par Planck, a permis d'expliquer l'effet photoélectrique: lorsqu'un photon (alors nommé "quantum de lumière") frappe l'atome d'un métal, il chasse un électron si son quantum d'énergie, et donc sa fréquence, est supérieur à une certaine valeur. La théorie des quanta a conduit Bohr à proposer un modèle de l'atome dans lequel les électrons périphériques occupent des niveaux d'énergie correspondant à des valeurs déterminées; lorsqu'un électron passe d'une orbite à une autre, c.-à-d. d'un niveau d'énergie à un autre, il émet un rayonnement. à la suite de Louis de Broglie, qui effectua la synthèse entre la théorie corpusculaire et la théorie vibratoire de la lumière (mécanique ondulatoire), Heisenberg jeta les bases de la mécanique quantique, qui rejeta l'image de particules se déplaçant sur des trajectoires bien déterminées. La mécanique quantique a permis l'essor de la physique nucléaire.

⇒QUANTUM, QUANTA, subst. masc.
A. — 1. PHILOS. Quantité finie et déterminée; ce qui est susceptible de quantité. L'absurde et son contraire participent des mêmes forces. La nature verse un quantum qu'il lui est indifférent que nous dépensions (ou qui se dépensât) en sottises ou en miracles d'intelligence (VALÉRY, Mauv. pens., 1942, p. 21). Le je-ne-sais-quoi n'est pas la pièce encore manquante dans une totalité finie ou dans une mosaïque d'éléments simples; mais il n'est pas davantage l'un des innombrables et impondérables quanta, l'un des points indivisibles qui composent la totalité ouverte (JANKÉL., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 41). Kant appelle le temps et l'espace les deux quanta originaires de notre intuition (LAL. 1968).
P. ext., rare ou sav. Quantité déterminée. On se disputait, on demandait à Marellis de répartir, de peser les rations de chacun, une à une. La faim tuait l'esprit de famille, la tendresse. Il faut un certain quantum de bien-être pour que l'homme reste homme (VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p. 112). Nos Négociateurs ont obtenu [des Allemands] que notre quantum d'acier soit révisé et considérablement accru (L'Œuvre, 3 mars 1941). Ces hommes touchent des salaires élevés qui contiennent certainement un quantum d'épargne (PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p. 502).
2. DR., ADMIN. Montant (d'une amende, d'une indemnité, d'une part). Le quantum des dommages sera fixé par jugement. Le problème de la responsabilité civile des ministres est en grande partie un problème d'école du fait qu'il y a disproportion entre le patrimoine personnel du ministre et le quantum des dépassements de crédits et des dommages dont il peut être responsable (VEDEL, Dr. constit., 1949, p. 459).
B. — PHYS. ,,Quantité minimale d'une grandeur physique pouvant séparer deux valeurs de cette grandeur`` (LAV.-POLLET 1982). On pourra, pour parler rapidement, exprimer un quantum en unité de potentiel, par exemple en volts (M. DE BROGLIE, Rayons X, 1922, p. 18). D'une manière plus générale, toute quantité physique indivisible, d'énergie, de moment cinétique, etc., est appelée quantum (MUSSET-LLORET 1964). Le photon est le quantum du rayonnement électromagnétique (LAV.-POLLET 1982).
Théorie des quanta. ,,Théorie due à Planck selon laquelle certaines grandeurs physiques ne varient pas de façon continue mais passent par des valeurs discontinues (discrètes) correspondant chacune à un nombre entier de quanta`` (LAV.-POLLET 1982). Il est passé brutalement de l'étude des coléoptères à celle de la théorie des quantas (SARTRE, Nausée, 1938, p. 48).
Rem. Au plur. l'Ac. fr. recommande quanta et l'Ac. des Sc. quantums. Il faut distinguer ,,l'emprunt du singulier quantum par la philosophie (c'est resté un mot rare et savant) et l'emprunt du pluriel quanta par la physique moderne. Il serait logique de dire des quantums dans le premier cas (...) et un quanta dans le second (...). Cependant, on respectera provisoirement l'opposition un quantum - des quanta dans les deux langages`` (DUPRÉ 1972).
Prononc. et Orth.:[], [], []. LITTRÉ, BARBEAU-RODHE 1930, Pt ROB., Lar. Lang. fr. [kw-]; WARN. 1968: quantum [kw-] mais quanta [kw-] et [k-]; MARTINET-WALTER 1973: quantum 12/17 [kw-] mais quanta 11/17 [k-], v. quadri-. Att. ds Ac. dep. 1878; 1935: ,,le pluriel est quanta``; LITTRÉ: quantum; ROB. 1985: quantum, -ta ,,le Comité du langage scientifique de l'Académie des sciences recommande le pluriel quantums``. Prop. CATACH-GOLF. Orth. Lexicogr. 1971, p. 240: un quantum, plur. des quantums. Étymol. et Hist. A. 1. 1624 (A. MAUGARS, Trad. F. BACON, Progrez et avancement aux sc., p. 247); XVIIIe s. « somme, quantité finie et déterminée » (VOLTAIRE, Philos. Sermons et hom. V ds LITTRÉ); 2. 1846 « part que chacun doit payer dans une répartition faite au prorata » (BESCH.). B. 1911 phys. (H. POINCARÉ, Sur la théorie des quanta ds C.r. de l'Ac. des sc., t. CLIII, p. 1103). Lat. quantum « quelle quantité », neutre subst. de l'adj. quantus « combien grand », utilisé notamment par le philosophe angl. F. Bacon et par le physicien all. Max Planck (LAL.). Fréq. abs. littér. Quantum:44. Quanta:8.

quantum [kwɑ̃tɔm] plur. quanta [kwɑ̃ta] (le Comité du langage scientifique de l'Académie des Sciences recommande le pluriel quantums) n. m.
ÉTYM. 1764, Voltaire; mot lat., neutre de quantus.
1 Hist. philos. Quantité finie et déterminée (dans la scolastique). || « Quantité sans quantum » (Voltaire).
Mod. Ce qui est susceptible de quantité. || « Kant appelle le temps et l'espace les deux quanta originaires de notre intuition » (Lalande).
Spécialt. Psychan. || Quantum d'affect : « facteur quantitatif postulé comme substrat de l'affect vécu subjectivement, pour désigner ce qui est invariant dans les diverses modifications de celui-ci : déplacement, détachement de la représentation, transformations qualitatives » (Laplanche et Pontalis).
2 (1911, Poincaré, L'hypothèse des quanta; all. Quantum, 1901, Max Planck). Phys. Valeur discrète à laquelle ou aux multiples de laquelle correspond une manifestation d'énergie. || Quantum d'action (→ Noir, cit. 6). || Le quantum d'énergie électromagnétique est proportionnel à la fréquence de la radiation (il correspond à cette fréquence multipliée par la constante de Planck, h — elle-même parfois désignée sous le nom de quantum; → Quantifier, cit. 2, De Broglie. Onde, photon, cit. 1). || Quanta de lumière d'Einstein : les photons (→ Onde, cit. 17).Le photon représente un quantum dans un champ électromagnétique alors que, dans les théories du champ nucléaire, le méson est considéré comme le quantum du champ.Théorie des quanta : ensemble des théories et des procédés de calcul issu de l'hypothèse des quanta d'énergie de Planck, d'abord appliqué par Einstein à la lumière, par Bohr et Sommerfeld à la physique de l'atome ( Quantification, quantique).
1 Vers 1922, la théorie quantique, qu'on appelle maintenant l'ancienne théorie des quanta, se trouvait dans une impasse (…) La solution vint de deux côtés : par la mécanique ondulatoire de Louis de Broglie, puis par la mécanique des matrices de Heisenberg. Ensuite, Schrödinger montra que ces deux théories n'étaient que deux expressions mathématiques différentes d'une seule théorie (…)
J.-L. Destouches, la Mécanique ondulatoire, p. 32.
2 La discontinuité physique essentielle qu'on nomme aujourd'hui le quantum d'Action, il nous est pratiquement impossible de nous en représenter exactement la nature réelle parce qu'elle lie, d'une façon tout à fait contraire à notre intuition et à nos habitudes de pensée, la configuration des systèmes mécaniques dans l'espace et leur évolution dynamique dans le temps, mais son importance fondamentale dans la nature ne fait pas de doute. Au point de vue des idées générales, c'est certainement l'introduction progressive en deux étapes (ancienne et nouvelle théorie des quanta) des conceptions quantiques de la nouvelle Mécanique qui a été l'apport essentiel du développement de la Physique atomique entre 1900 et 1930.
L. de Broglie, Physique et Microphysique, p. 48.
3 Inform. || Quantum de temps : durée élémentaire maximale d'un programme, dans les systèmes « en temps partagé » d'un ordinateur.
DÉR. Quantifier, quantique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Quantum — Quan tum, n.; pl. {Quanta}. [L., neuter of quantus how great, how much. See {Quantity},] 1. Quantity; amount. Without authenticating . . . the quantum of the charges. Burke. [1913 Webster] 2. (Math.) A definite portion of a manifoldness, limited… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • quantum — (n.) 1610s, one s share or portion, from L. quantum how much, neuter singular of quantus how great (see QUANTITY (Cf. quantity)). Introduced in physics by Max Planck, 1900; reinforced by Einstein, 1905. Quantum theory is from 1912; quantum… …   Etymology dictionary

  • Quantum 2 — Localisation Coordonnées …   Wikipédia en Français

  • Quantum — (von lateinisch für „wie viel“, „wie groß“) ist: ein umgangssprachlicher Begriff mit der Bedeutung eine bestimmte Menge oder eine bestimmte Anzahl eine ehemalige Automobilmarke; siehe Quantum (Automarke) ein US Unternehmen, das… …   Deutsch Wikipedia

  • quantum — index bulk, proportion, quantity, quota Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • quantum — UK US /ˈkwɒntəm/ noun [C, usually singular] FORMAL ► an amount of something: quantum of sth »Earnings depend on the quantum of work done by you. »During this period, the quantum of oil production increased to 16.10 million barrels from 15.84… …   Financial and business terms

  • Quantum — Sn erw. fremd. Erkennbar fremd (16. Jh.) Entlehnung. Neutralform von l. quantus wieviel . Wird aus der Wissenschaftssprache und Kaufmannssprache übernommen und nicht eingedeutscht.    Ebenso nndl. quantum, ne. quantum, nfrz. quantum, nschw.… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • quantum — |quantum| s. m. 1. Quantidade ou soma que não se designa. 2. Quantidade referente a cada um numa repartição. 3. Montante de uma indenização. 4.  [Física] Quantidade mínima de energia que pode ser emitida, propagada ou absorvida. [A teoria dos… …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • Quantum — Quantum: Der Ausdruck für »Menge, Anzahl; Anteil; ‹bestimmtes› Maß« wurde im 17. Jh. in der Kaufmannssprache aus lat. quantum, dem Neutrum von lat. quantus »wie groß, wie viel; so groß wie« übernommen. – Dazu: Quantität »Menge, Masse, Anzahl; (in …   Das Herkunftswörterbuch

  • quantum — [kwän′təm] n. pl. quanta [kwän′tə] [L, neut. sing. of quantus, how much: see QUANTITY] 1. quantity, or amount 2. a specified quantity; portion 3. in the quantum theory, a (or the) fixed, elemental unit, as of energy, angular momentum, etc …   English World dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.